Carnets photographiques, croquis et
itinéraires sauvages.


Un long week-end ou une simple escapade en soirée, les aventures prennent toutes les formes. Il suffit d’avoir la curiosité de voir quelque chose de nouveau.

Matériel: Field Notes/Nikon FG/Olympus MJUI
Publications: Les Others



︎ Email  ︎ Instagram


3 jours au Refuge Paul-Perreault




Il est 13h, Alexis passe me prendre et on s’en va chercher Corentin et Alexis.
Tout le monde est dans la voiture. On file vers la région de Lanaudière, en direction de Saint-Donat, à 1h30 de Montréal. Pas besoin d’aller très loin pour profiter de l’hiver et se déconnecter de la vie bruyante de la ville. C’est parti pour 3 jours sur le Sentier National, dans les Parcs régionaux de la Matawinie.





Une fois arrivé au bord de la route 125, on gare la voiture et on se prépare. La température ressentie est de -20°C. Après s'être chargés de nos sacs d'environ 17kg, on s’enfonce rapidement dans la forêt, sur le sentier du Mont-Ouareau. La neige est bien tassée, nous laissons nos raquettes dans la voiture.











On atteint le refuge Paul-Perreault après 8 km. Cette cabane sera notre toit pour les 2 prochaines nuits. Alexis sort le drone et on s’amuse à explorer les alentours du lac Lemieux.






La nuit tombe. Après avoir allumé quelques bougies et sorti nos frontales, nous préparons le poêle, qui va enfin nous permettre de nous réchauffer. Au menu du soir: tofu mariné au teriyaki et champignons Portobello farcis.








Le lendemain matin, le réveil est difficile et nous prenons le temps de déjeuner avant de partir faire une randonnée. Destination le mont Kaaikop, situé à 838 mètres d’altitude. C'est le second sommet le plus élevé des Laurentides. 8km qui nous amènent sur de beaux points de vue sur les monts alentours.












De retour au refuge, nous décidons de préparer un espace extérieur pour un feu de camp. Après avoir creusé un trou dans la neige et fendu du bois, le feu est prêt. Pain, légumes et bavette de boeuf au menu. La nuit tombe et le froid nous pousse à l’intérieur du refuge. On prépare des s’mores dans le poêle: chocolat fondu, biscuits et guimauves trempées dans du whisky. Un régal. Après plusieurs verres de vin, on se glisse dans nos duvets.

















Nous rentrons le jour suivant, après avoir nettoyé le refuge et profité une dernière fois de la chaleur du poêle. Les 8 kms du retour sont très agréables, avec peu de dénivelé et un magnifique ciel bleu.

2h plus tard, on aperçoit le parking à travers les arbres. On décide d’aller se faire plaisir en commandant une grosse Poutine au village de Saint-Donat.  












Jour 1: Lac Lemieux via Mont Ouareau - 8km, 2h30
Jour 2: Mont Kaaikop - 9km, 2h10
Jour 3: Lac Lemieux via Mont Ouareau retour - 8km, 2h

Total: 25km, 1000m de dénivelé